Musees de Laval » Mandeville Anne (1915-2011) – L’Otarie



Mandeville Anne (1915-2011) – L’Otarie


 

Mandeville Anne, L'Otarie, non daté

Mandeville Anne, L’Otarie, non daté

 

Anne Mandeville est une artiste née en 1915. Elle a passé sa vie en Loire-Atlantique ; infirmière de formation, photographe avec son mari dès 1947, la peinture a occupé une place importante durant sa vie, tout particulièrement à partir des années 1950.

 

L’œuvre d’Anne Mandeville rejoint sans peine le travail des Naïfs : s’y trouvent le même amour des représentations de scènes du quotidien, la même poésie, le même sens du merveilleux et de la simplicité. Pourtant, son œuvre révèle également une grande maîtrise de la technique, de la composition, de la couleur. En effet, Anne Mandeville, ayant suivi des cours de l’École des Beaux-Arts de Nantes, n’était pas une autodidacte, contrairement aux artistes purement naïfs.

 

Anne Mandeville aimait se lancer des défis, multipliant les techniques et les supports : elle réalisa beaucoup d’huiles sur toile (comme dans L’Otarie), mais aussi des peintures sur panneaux et sur verre, des lithographies, des personnages en céramique ou en papier mâché, qu’elle mettait en scène avec de la musique, des textes et des jeux de
lumière. Les personnages ont pour beaucoup été travaillés à quatre mains avec sa fille, Astrid Mandeville.

 

Dans ses peintures, elle aimait travailler des thèmes sacrés, des arbres et des fleurs, mais aussi, comme dans L’Otarie, des paysages lointains et des animaux. Chacune de ses œuvres est un hymne à la création, à la
beauté du monde.

 

Dans ce tableau, l’otarie tient entre ses pattes son petit, tué pendant une chasse. L’animal, raide et solennel, dévisage de façon pathétique le visiteur.

 

La peinture d’Anne Mandeville est une peinture du cœur : « Pour moi, peindre a été ma façon de dire Je t’aime… Mon Je t’aime, je veux le dire à la terre entière ! » (extrait de sa biographie, Le Bouquet de ma vie, Anne Mandeville, 1976).