Musees de Laval » Louis Vivin – Paris, le quai d’Orsay et la Seine



Louis Vivin – Paris, le quai d’Orsay et la Seine


 

LouisVivin-ParisSeineetquaidOrsay

Louis Vivin, Paris, Le Quai d’Orsay et la Seine, 20e siècle

 

 

Fils d’un instituteur, Louis Vivin entre dans l’administration des PTT en 1879. Il expose pour la première fois au Salon des Agents des Postes de 1889 mais c’est seulement à partir de 1922, année de sa mise à la retraite, qu’il peut enfin se consacrer véritablement à la peinture. Il est alors remarqué et encouragé par les célèbres collectionneurs et critiques d’art, Wilhelm Uhde et Bodmer-Bing. En 1934, de graves problèmes de santé – paralysie du bras droit notamment – mettent progressivement fin à sa production picturale, deux ans avant sa mort.  

 

Paris, le Quai d’Orsay et la Seine  :

Entre deux bandes bleues horizontales évoquant les deux éléments naturels, l’air et l’eau, le peintre dispose un édifice fortement structuré qui barre le tableau dans toute sa longueur. À la légèreté du ciel et à la fluidité du fleuve s’oppose le statisme du bâtiment où se superposent les formes géométriques des fenêtres, des pierres et des rangées d’ardoises. L’artiste parvient à éviter la rigidité en inclinant la berge en pente douce et en désaxant légèrement l’orientation d’un des pavillons d’horloge. Il anime par ailleurs son paysage urbain par la présence de petits personnages, figurines interchangeables, stéréotypées, qui attestent du caractère éphémère des êtres humains devant la pérennité de leurs œuvres.