Musees de Laval » L’horloge astronomique



L’horloge astronomique


Horloge astronomique

Horloge astronomique

A l’instar des villes de Beauvais ou de Strasbourg, le musée possède une très belle horloge astronomique, qui malheureusement ne fonctionne pas actuellement. Commencée en juillet 1859 par Auguste Symphorien Alleaume, elle fut terminée en 1867.

Au sommet du coffre, nous pouvons voir un grand cadran donnant l’heure en temps universel sur deux fois douze et un sablier qui se retourne à chaque heure pendant la sonnerie. Puis dans un grand ensemble rectangulaire apparaissent 14 cadrans :

– Un cadran plein circulaire représentant la France et ses villes principales, indique la différence des méridiens.
– Un cadran ovale indiquant l’équation solaire ; l’aiguille donne les douze signes du zodiaque, les quatre saisons, les équinoxes et les solstices.
– Un petit cadran porte une double aiguille donnant la déclinaison australe ou boréale du soleil et les levers et couchers du soleil.
– Quatre cadrans marquant respectivement le jour de la semaine, chiffre du mois, mois de l’année et enfin les quatre années du cycle dont l’année bissextile.
– Un cadran circulaire donnant le cours diurne solaire divisé en deux fois douze heures.
– Un cadran des minutes, secondes et tierces.
– Un cadran circulaire indiquant le cours diurne lunaire divisé en 2 fois 12.
– Un cadran ovale marquant le mois lunaire divisé en quartiers et leurs octants
– Un cadran circulaire qui donne aussi les heures du lever de la lune.
– Un cadran circulaire plein représentant le planisphère terrestre avec les principales villes du monde.
– Et enfin, en bas, un long cadran rectangulaire avec les index à double pointe qui indique le nom du Saint du jour.

 

Sous cet ensemble, un long balancier de 11 kilogrammes présente une marche circulaire. Une sonnerie est prévue chaque quart d’heure. Elle se fait sur 7 timbres posés les uns sur les autres par emboîtement partiel. Les notes sont basées sur la musique dite chiffrée (musique Galin). Cette horloge se remonte tous les ans à l’aide de quatre poids.