Musees de Laval » Lefresne Fernand (1924-2001) – Le vieux Laval



Lefresne Fernand (1924-2001) – Le vieux Laval


Lefresne Fernand, Le vieux Laval, 1988

Lefresne Fernand, Le vieux Laval, 1988

 

Fernand Lefresne est né à Laval. Il a passé toute sa vie en Mayenne. Placé comme apprenti dans une scierie à treize ans, il devint ensuite apprenti chez un artisan-peintre qui n’était autre que Robert Tatin, artiste singulier particulièrement connu pour sa Maison des Champs, actuel Musée Robert Tatin à Cossé-le-Vivien. Il y resta dix ans, apprenant aux côtés du grand artiste à peindre, des fresques tout particulièrement.

 

Après la guerre, Fernand Lefresne se mit à son compte, devenant peintre en lettres et en bâtiments. Sa santé s’affaiblissant, il prit sa retraite à soixante ans. C’est alors qu’il se lança, presque par hasard, dans la peinture d’art, « pour ne pas rester sans rien faire ». Fernand Lefresne est un artiste amoureux de Laval ; connaissant chaque coin et recoin de la ville, il se plaisait à composer des vues des quartiers lavallois, des scènes de vie dans les rues. Il aimait également représenter la Bretagne, ou encore peindre des trompe-l’œil au caractère souvent malicieux. Il travaillait essentiellement à l’huile ; son œuvre se caractérise par une précision du trait et un grand sens du détail, au service du pinceau plein d’humour de l’artiste.

 

Le vieux Laval est certainement l’une des compositions centrales de l’œuvre de Lefresne. Il s’agit d’une gigantesque fresque représentant le cœur de la ville de Laval. Pour la réaliser, Lefresne a commencé par peindre les maisons, les enseignes, puis au gré des rues, s’est amusé à créer différentes situations simultanées : un incendie, des policiers faisant la circulation, des attroupements, des couples promenant leur enfant en poussette… Le vieux Laval est une oeuvre qui demande à être contemplée lentement ; ce n’est qu’ainsi que l’oeil se promenant dans les rues de la ville pourra saisir tout le ravissement, le fourmillement et la gaieté de la vie lavalloise.