Musees de Laval » La collection botanique



La collection botanique


Oenanthe-crocata

Oenanthe safranée (Oenanthe crocata)

Cette collection est constituée d’environ 30 000 planches d’herbier. La grande majorité des plantes a été collectée dans le département de la Mayenne ; ce qui fait, pour partie, leur intérêt.

Nous pouvons également trouver l’herbier de Jean-Baptiste Mougeot et C. Nestler sur les plantes cryptogames des Vosges rhénanes (1.400 planches) collectées entre 1810 et 1854 et l’herbier de F.G. Kneiff et W. Maercker sur les mousses (240 planches) collectées entre 1825 et 1832 dans les Vosges. Ces deux herbiers furent légués à la ville de Laval par Duclaux à sa mort, en 1856 ; ce sont les plus vieux herbiers conservés au musée.

Le musée possède également une collection de bois, élaborée par A. Allardin, comprenant la plupart des arbres originaires d’Europe mais aussi d’Asie (Japon, Chine, Inde, Perse, Cambodge, Indochine), d’Afrique (Algérie, Angola, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Bengale, Mozambique, Sénégal, Madagascar), d’Amérique (Canada, États-Unis, Chili, Sierra-Léone, Brésil, Venezuela, Argentine, ) et d’Océanie (Australie, Nouvelle Zélande, Nouvelle Calédonie, Java).

L’œnanthe safranée (Oenanthe crocata Linné, 1753) représentée ici a été collectée par Charles Chédeau (1825-1906) à Champgeneteux, au lieu-dit la Bonne Fontaine le 16 juin 1882. L’herbier Chédeau comprend environ 3300 plantes, provenant essentiellement de la Mayenne. C’est numériquement l’herbier le plus important du musée.