Musees de Laval » Henri Rousseau (1844-1910) – Vue du Pont de Grenelle



Henri Rousseau (1844-1910) – Vue du Pont de Grenelle


Henri Rousseau - vue du pont de grenelle

Henri Rousseau, Vue du Pont de Grenelle, 1892

 

 

Originaire d’une famille modeste lavalloise, Henri Rousseau passe son enfance à Laval. Après son mariage avec Clémence Boitard qui lui donne 7 enfants, dont beaucoup ne survivront pas, il trouve un emploi à l’octroi de Paris. Intéressé par la peinture sur ses temps de loisirs, il prend une carte de copiste au Louvre. Plus tard, et dans une volonté de reconnaissance, il expose ses œuvres au salon des Indépendants. Les Delaunay et Wilhelm Uhde sont ses premiers collectionneurs. A sa mort en 1911, Henri Rousseau, de son surnom le Douanier, est enfin reconnu par des critiques élogieuses.  

 

Ce tableau, inspiré par l’hiver rigoureux de 1891-1892, est l’une des vues urbaines les plus anciennes qu’ait peint Rousseau. Le contexte de sa réalisation est à priori celle d’un concours, le format insolite étant imposé par l’emplacement à décorer. Dans cette œuvre, Rousseau ne vise sans doute pas à une exactitude rigoureuse. Les obliques de la chaussée à gauche de la berge et de l’allée de verdure à droite suggèrent une perspective bien incertaine. La composition en frise témoigne d’un charme désinvolte, dans laquelle se retrouve le répertoire urbain presque complet des futurs paysages urbains de l’artiste. Y prennent place les arbres, la rivière, avec le bateau où flottent les trois couleurs, le port et ses marchandises ainsi que la charrette qui annonce La Carriole du Père Junier (1908). Il parvient ainsi à occuper l’espace sans monotonie et à animer toute la largeur de la toile.  

 

Dans l’ambiance politique de la jeune IIIe République, les valeurs symbolisées par la statue de la Liberté et par les trois couleurs nationales sont étroitement associées et révèlent l’esprit patriotique de l’artiste.

 

Le premier propriétaire de ce tableau est le peintre Robert Delaunay qui l’avait découvert chez un brocanteur.