Musees de Laval » Grgec Peter (1933-2006) – Les Centaures



Grgec Peter (1933-2006) – Les Centaures


 

Grgec Peter, Les Centaures, 1977

Grgec Peter, Les Centaures, 1977

 

Peter Grgec est né en 1933 à Klostar Podravski, en Croatie, au sein d’une famille modeste. Dès son enfance, il eut un goût certain pour les arts et la peinture, organisant ses propres petites expositions sur les barrières de son jardin, à destination de sa famille, de ses voisins et de ses camarades. Après son service militaire, Grgec devint technicien dans le bâtiment, sans jamais laisser la peinture de côté. Ses oeuvres ont été exposées dans plusieurs expositions collectives et personnelles, dans son pays comme à l’étranger.

 

Dans Les Centaures, deux créatures, un mâle et une femelle, s’affrontent dans ce qui semble être un combat nuptial ; le monde tremble sous leurs sabots, provoquant la chute des petits humains tout autour d’eux. Des épouvantails, portés par des rafales de vent, s’envolent, de grands sourires aux lèvres.

 

Dans cette œuvre se trouvent plusieurs des thèmes favoris de l’artiste : tout d’abord ce monde étrange, récurrent dans l’œuvre de Grgec, où des chemins suspendus reposent sur des arbres enneigés, dont les fines branches s’élèvent vers le ciel. Ce sont des saules, symboles d’indestructibilité : un saule lorsqu’il est coupé, repousse toujours plus fort. Grgec veut à travers ces arbres représenter la force et le courage de son peuple.

 

Les œuvres de Grgec sont aussi peuplées de chevaux : enfant, explique l’artiste, il rêvait en vain d’en posséder un bien à lui. C’est pourquoi ses chevaux, pleins de grâce et de beauté, galopent-ils toujours sans cavaliers, indomptables.

 

Grgec livre une composition puissante, avec une extraordinaire maîtrise de la couleur. Il a utilisé la technique de la peinture fixée sous verre : il s’agit d’un procédé difficile, très utilisée et parfaitement maîtrisée par beaucoup de peintres naïfs d’Europe de l’Est. Elle suppose de peindre directement sur une plaque de verre, et permet une finesse des détails et une transparence des couleurs donnant un charme unique à l’œuvre.