Musees de Laval » Charles Landelle – Femme fellah



Charles Landelle – Femme fellah


Charles Landelle

Huile sur toile, après1866, 131 x 84 cm

Né en 1812 à Laval, Charles Landelle est l’élève de Paul Delaroche et d’Ary Scheffer. Il débute au Salon de 1841 et continue à exposer régulièrement aux salons suivants.

Traitant plus particulièrement de sujets historiques et religieux, il découvre l’Orient à l’âge de 45 ans lors d’un voyage au Maroc dans le cadre d’une mission diplomatique (1866). La même année, il présente sa fameuse Femme fellah au Salon des Artistes vivants.

Pure création d’atelier (Landelle ne se rendra en Egypte qu’en 1875 et son modèle est une paysanne d’Etretat), cette œuvre n’a rien d’authentique et, dans le traitement du visage aux traits doux et harmonieux, emprunte plutôt à la Renaissance italienne. Elle est cependant remarquée par la critique et l’Empereur achète la toile sur sa cassette personnelle pour l’exposer dans ses appartements privés de Saint-Cloud.

Elle sera détruite lors de l’incendie du palais en 1870.

 

Devenu le peintre des fellah, Landelle reproduit, entre 1866 et 1885, 23 variantes de ce portrait. Celle du musée du Vieux-Château (la 23e, non datée), donnée par l’artiste à la ville de Laval en 1899, est la réplique exacte de l’original.