Musees de Laval » Auguste Alleaume – Saint Julien et la femme à la source



Auguste Alleaume – Saint Julien et la femme à la source


Auguste Alleaume

Dessin au crayon, rehauts de pastel rouge, lavis, gris, noir et brun, 1ère moitié 20e siècle – 126 x 57 cm

Auguste Alleaume (1854-1940) atteste très tôt d’un goût prononcé pour les arts tout comme son frère Ludovic, qui devient par la suite peintre de renom.

Auguste témoigne d’un plus grand intérêt pour l’art du vitrail et suit un apprentissage dans un atelier de peinture sur verre d’Angers.

Il étudie ensuite à l’école des Beaux-Arts de Paris puis entre dans les ateliers d’importants maîtres-verriers comme Lusson et Champigneulle.

Il crée son propre atelier rue de Bootz à Laval en 1893 et le dirige jusqu’à sa mort en 1940.

Renouvelant l’art du vitrail par son approche de la couleur et la simplification du trait, Alleaume se voit récompensé à plusieurs reprises : médaille d’or à l’Exposition universelle de 1900, diplôme d’honneur à l’Exposition des Arts décoratifs de Paris en 1925. Son œuvre est très abondante en Mayenne et dans les départements limitrophes (Sarthe, Maine-et-Loire, Ille-et-Vilaine).

 

Le musée de Laval conserve plus de 500 cartons, projets, maquettes de vitraux civils ou religieux